Les Traitements de la Spondy

3 jours sans douleur -ou presque- rien à signaler à part les raideurs habituelles! Je revis c’est trop top! C’est dans ces moments là que je me dis « pffff des fois j’exagère à penser à une canne »! Jusqu’à la prochaine crise où cette pensée prendra tout son sens! Qu’est-ce que je peux faire alors pour me soulager?

Dans l’idéal, il y a d’abord la prévention avec les étirements réguliers et quotidiens. L’alimentation ferait beaucoup également selon les différents avis mais j’y reviendrais plus tard car je n’ai pas vu de différence pour ma part.

La kiné, très importante, qui fait autant partie de la prévention que du traitement des douleurs de la SPA. Les séances sont surtout des étirements et des massages antalgiques et à visée d’assouplissement! Les séances sont souvent éprouvantes physiquement, la fatigue l’emporte souvent dans les heures qui suivent!

Ensuite niveau médicaments il y a plusieurs options. D’abord, les Anti Inflammatoires. Un traitement qui vise à diminuer l’inflammation des articulations et donc la douleur qui en provient. Le problème? A haute dose ça bousille l’estomac et les reins. Pour ma part, l’estomac étant déjà bousillé ce traitement n’est pas une option. Je n’ai pas évoqué les antalgiques classiques car en général ils ne font pas grand effet, même les dérivés d’opium à part un effet de mal-être et d’état vaseux.

Après il y a les Corticoïdes, que vous connaissez sûrement mieux sous le nom de cortisone. Dans le cadre de la SPA ce n’est pas sous la forme de médoc que ça se prend, ce qui évite l’effet de gonfler comme un ballon! Ça peut être en pommade à appliquer localement pour soulager la douleur et l’inflammation, ou directement en injection. C’est ce que l’on appelle les infiltrations. C’est ce que j’avais eu pour ma sacro-illiaque droite. Douloureux mais très efficace! Je pense à en refaire une… Bien qu’au final j’ai compensé à gauche!

Enfin il y a ce que l’on appelle les biothérapies. Les anti TNF alpha. Un nom barbare pour un traitement sous haute surveillance. Il n’est pas prescrit à la légère ni en premier recours. Pourquoi? Parce que ce sont des injections à faire soi même ou bien à l’hôpital, que les effets sont à surveiller. Ces injections sont des immuno suppresseurs ce qui veut dire que l’on est plus propice à choper tout ce qui traîne (rhumes grippes, gastro…) puisque notre corps se bat moins bien. De plus, TNF veut dire « Tumor Necrosis Factor » : pour faire simple c’est une molécule qui est produite pendant le processus de l’inflammation. L’idée ici est de bloquer cette molécule pour empêcher ou diminuer les douleurs pendants les crises!

Le problème c’est que c’est aussi une molécule qui lutte contre la formation de cellules cancéreuses. Dans ma famille manque de bol il y a eu beaucoup de cancers. Jeunes. Je suis déjà à risque. Les 2 rhumatos que j’ai vu sont trop inquiètes pour ça pour pouvoir me mettre aussi jeune sous Anti TNF alpha.

Néanmoins, moi j’ai choisi! Je préfère avoir une vie avec une qualité supérieure (pas de douleur, possibilité de travailler, conduire, marcher, courir et j’en passe!) mais avoir un cancer dans 20 ans, que d’avoir mal pendant 20 ans et être déprimée et finir par finalement avoir les biothérapies après 20 ans d’un quotidien gâché!

Site d’Ameli Santé sur les traitements de la SPA

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s